Un charmant petit village (Jean-Michel Lecocq)

La quiétude des habitants de Villecroze, petit village situé au cœur de la Provence verte, est chamboulée par la découverte du double suicide d’un couple, gérant d’une maison d’hôtes. Pour la forme une enquête est diligentée mais la gendarmerie confirme l’hypothèse du suicide et le procureur classe l’affaire.
Le maire pourtant, est plus que troublé par la mort curieuse de ses administrés. Il s’en ouvre à son ami Jouve, une vieille connaissance de Sciences-Po, devenu directeur de la police judiciaire.
Sans conviction mais par amitié, le grand flic missionne le commissaire Payardelle pour aller enquêter incognito sur place. Il sera hébergé par le maire qui le fera passer pour un de ses amis en villégiature. Le jour de son arrivée le quotidien régional Le Mistral reçoit une lettre anonyme donnant de biens curieux détails sur l’étrange disparition. Cette première missive sera suivie de bien d’autres... Un journaliste est dépêché sur place pour enquêter. Il reconnaît très rapidement en Payardelle un as de la PJ parisienne qu’il a déjà croisé dans le cadre d’une autre enquête...

 

J'ai vraiment beaucoup apprécié cette histoire, écrite dans un français soigné convenant parfaitement au récit et aux personnages. L'enquête est présentée de manière intriguante, mélange de Columbo (avec ces chapitres consacrés à un ancien directeur d'école, dont on comprend bien qu'ils ont une importance majeure dans le récit et qui nous donne un coup d'avance sur le commissaire) et d'Agatha Christie pour le côté wodonit, le tout associé à un roman du terroir bien français.

Je me suis prise au jeu, rassemblant les indices pour deviner qui était le meurtrier (car le pourquoi, lui, se dessine peu à peu), un exercice pas si simple, puisque l'auteur se plaît à brouiller les pistes, et en dépit des indices qu'il distille, garde un certain nombre de cartes en main pour mieux nous surprendre, et ce jusqu'au chapitre final...

Lien Amazon :