Les Aigles de la l'Empire tome 2 : la conquête de l'Aigle (Simon Scarrow)

43 après Jésus-Christ.
Lorsque le centurion Macro et son jeune optio Cato débarquent sur les côtes de Bretagne pour prendre part à l’invasion de l’empereur Claude, Macro sait que les Romains largement surpassés en nombre auront à livrer l’une de leurs campagnes les plus difficiles. D’autant qu’une sinistre organisation trahit en secret les légionnaires…
Quand des rumeurs d’assassinat coïncident avec l’annonce de la venue de l’empereur, les soldats comprennent qu’ils doivent affronter une force bien plus impitoyable que les Bretons. Il ne leur reste plus beaucoup de temps s’ils tiennent à éviter que la glorieuse victoire de Claude ne tourne au désastre…

 

 

Une suite à la hauteur du tome 1
Une fois de plus, on est plongé au cœur de l'action avec les manœuvres de la légion romaine. Manœuvres très impressionnantes, il faut bien le reconnaître. Bien sûr, les Romains sont ici dans le rôle des envahisseurs, et pourtant, on ne peut s'empêcher d'avoir peur pour Macro et surtout Cato lorsqu'ils montent au combat. Cato a changé depuis le tome 1 ; il s'est aguerri, a gagné en assurance, toutefois, il reste jeune, naïf (voir son aveuglement face à Lavinia) et clairement pas un soldat dans l'âme, même s'il n'hésite pas à manier le glaive.
Ce tome met également en évidence le désastre que peut représenter l'ingérence de gens qui n'y connaissent rien (ici, Claude) dans un domaine qu'ils s'imaginent maîtriser, en l'occurrence la stratégie militaire. Comme quoi rien ne change jamais au fil des siècles...
Complots et trahisons peuplent également cet opus, et là encore, la justice n'est pas forcément au rendez-vous, laissant un parfum d'amertume au lecteur, mais correspondant bien à la réalité. Il ne reste plus qu'à espérer que les tomes suivants rétabliront la vérité...
Un petit moins pour les confusions de prénom entre Macro et Cato lorsque le premier est hors-service et que Cato le remplace comme centurion par intérim, et un plus pour les notes historiques finales, qui replacent le récit dans un contexte plus général et explique les quelques licences artistiques prises par l'auteur.
Lien Amazon :