Dette de sang tome 2 : toutes les âmes aux alentours (Hailey Turner)

Vous ne pouvez pas négocier avec la Mort si vous avez déjà vendu votre âme.

L'agent spécial Patrick Collins a été réaffecté à New York par l’Agence des Opérations surnaturelles. Faire fonctionner sa relation naissante avec Jonothon de Vere, le loup-garou auquel il a lié son âme, est une partie de plaisir comparé aux disputes territoriales entre les vampires et autres créatures. Les accords fragiles qui maintenaient l’ordre dans le monde surnaturel sont en train de se briser, et les retombées risquent d’avoir des conséquences sur le monde mondain.

Les boîtes de nuit Manhattan sont envahies par la drogue vampire connue sous le nom de Shine et le métro est devenu un dépotoir pour cadavres. Quand ils découvrent que les morts sont tous des garous disparus, Patrick et Jono se retrouvent plongés dans une enquête où se mêlent machinations vampiriques et jeux politiques des meutes de la ville.

Alors même qu’ils apprennent à se faire confiance, ils vont devoir trouver un moyen de survivre à une menace qui ne fait pas de quartiers et qui les traque sans relâche dans les rues new-yorkaises.

Sans oublier les dieux qui n’ont pas fini de collecter la dette de Patrick.

Essayer d'échapper à la mort est un cauchemar dont Patrick pourrait ne jamais se réveiller.

 

L'auteur a créé un monde riche et complexe, en mélangeant fantastique et mythologies de divers panthéons, mais le revers de la médaille, c'est qu'on s'y perd un peu. Je pense que si le lexique placé à la fin aavait été mis au début, il aurait permis au lecteur de se remémorer le tome 1 avant d'attaquer le 2 et l'aurait moins laissé avec cette impression de fouillis qui a un peu gâché ma lecture.

Sinon, la lecture est sympathique. Il y a beaucoup d'action, des rebondissements, des choix pas faciles à faire, un zeste d'érotisme. Pas la série de l'année pour moi, c'est sûr, mais un moment de délassement.

Lien Amazon :