Une lune de sang (Peter Tremayne)

Au coeur de l'hiver 671, soeur Fidelma part à nouveau sur les routes, investie d'une mission qu'elle a juré ne révéler à personne. Ces investigations secrètes la mènent, avec frère Eadulf et le guerrier Enda, à l'abbaye de Finnbarr. Mais, en arrivant sur les lieux, ils découvrent l'abbé assassiné. Au même moment, des rumeurs se répandent : les Eóghanacht de Cashel fomenteraient un complot contre le haut roi et son épouse. Dès lors, Fidelma se trouve menacée par un danger mortel. Dans l'impossibilité de divulguer la vérité, même à son époux Eadulf, Fidelma sent que le temps lui est compté. Elle n'aura d'autre choix que de relever le défi et d'affronter, seule, ses ennemis.

 

Une intrigue très complexe, renforcée par le serment qu'a prêté Fidelma, et qui ne fait qu'exacerber les tensions entre Fidelma et Eadulf. Car on ne peut pas vraiment dire que tout va bien entre eux... Fidelma est certes une remarquable enquêtrice, mais plus les tomes passent, et moins je l'apprécie... Elle se montre trop souvent imbue d'elle-même et de son rang.

En dépit de  tout ça, j'ai apprécié ma lecture. J'avoue que j'ai pris des notes, parce que vraiment, c'est l'une des intrigues les plus complexes de la série, sans parler de ses ramifications, qui vont sans doute se retrouver dans les prochains tomes, car c'est toute l'Irlande qui est ébranlée par ce que Fidelma et Eadulf ont découvert.

J'ai également apprécié qu'il n'y ait pas d'interminables digressions théologiques comme ce fut le cas un moment dans la série, et que l'auteur en revienne à des histoires plus policières, même si la politique est impliquée.

Lien Amazon :