Melena Sanders tome 5 : dissiper les ténèbres (Susan Illene)

L'hiver s'est abattu sur l'Alaska, et il est sur le point d'être rejoint par une vague de morts.

Depuis son déménagement à Fairbanks, Melena Sanders a vu de trop nombreux amis mourir à cause de son incapacité à réagir assez vite. Lorsqu'une mystérieuse épidémie ciblant uniquement les sups se déclare soudainement, elle est déterminée à y mettre un terme. Mais alors que le nombre de victimes ne cesse d'augmenter, Melena se rend compte que trouver un remède sera bien plus compliqué que prévu. Elle est alors tentée de suivre le plan qui révèlerait l'existence des sups aux humains, puisqu'il pourrait s'agir de la seule solution pour les sauver.

 

Si j'ai bien aimé la partie "lutte contre l'épidémie", le reste me laisse plus dubitative. Melena est toujours aussi agaçante avec sa manie de toujours prétendre savoir mieux que les autres ce qui est bon pour eux, et son comportement envers Emily m'a fait lever les yeux au ciel dès le premier chapitre. Alors qu'elle-même s'envoie en l'air dès qu'elle en a l'occasion, y compris en public (voir les tomes précédents), elle devient une vraie harpie puritaine dès qu'Emily est seule avec Hunter. OMG, le drame qu'à presque 18 ans, Emily ait envie d'autre chose que de chastes baisers avec Hunter !!

Lucas est du genre à peu près inexistant dans ce tome. Kerbasi est là, ben... parce qu'il a été lié à Melena, sinon, on se demande un peu pourquoi il est là, et les actions des anges et archanges semblent souvent maladroites et confuses, comme si eux-mêmes ne savaient pas trop ce qu'ils faisaient ou pourquoi ils le faisaient.

Heureusement, les nérous sont nettement plus intéressants, ce qui sauve ce tome du désastre total. Une fois de plus, donc, un tome inégal. J'espère que le dernier relèvera le niveau.

Lien Amazon :