Enquête à Laurel Heights tome 1 (Lisa Worrall)

Les inspecteurs Scott Turner et Will Harrison sont envoyés en mission d'infiltration après un apparent meurtre/suicide à Laurel Heights, une communauté exclusive gay.
Les deux agents encore dans le placard pourront-ils cacher leur attirance l'un pour l'autre alors que chacun croit que son partenaire est hétéro ?
Et y a-t-il un tueur parmi eux qui attend de réclamer sa prochaine victime ?

 

Un couple attachant, aux relations torrides... une fois que que leur gaydar s'est enfin mis en marche. L'idée de départ est plutôt drôle : des gays feignant d'être hétéros, qui se retrouvent sous couverture, où tout le monde dans le service (sauf leur deux partenaires, deux femmes absolument géniales) pense qu'ils sont des hétéros devant feindre d'être gay... C'est bon, tout le monde a suivi ?

Alors, bien sûr, la situation peut d'autant moins durer que Scott est attiré par Will depuis la première fois qu'il l'a vu... On a donc bon nombre de situations équivoques, de surnoms parfois hilarants, de co-équipières qui se demandent qui elles vont prendre pour taper sur qui, et de scènes demandant l'usage immédiat d'un congélateur.

L'enquête elle-même n'est pas mal en dépit de quelques invraisemblances (peut-on vraiment être naïf au point de croire aux explications de Todd ??). L'existence d'une communauté comme Laurel Heights n'a rien d'étonnant, par contre ; après tout, l'histoire se passe aux USA, et des communautés hyper protégées de ce genre, il y en a un paquet... Après, on est loin d'une histoire bien construite comme "Just For You" (qui est et restera toujours ma référence en matière de couples de flics), mais c'est suffisamment prenant pour ne pas avoir envie de s'arrêter, et la fin, glaçante, donne envie de se jeter sur le tome 2.

Lien Amazon :