Malchance et objets magiques tome 1 : la rotonde aux objets (Hope Tiefenbrunner)

Quand Adrien débarque sur Lexar, il s’attend à trouver rapidement l’objet magique qu’on lui a promis, après tout il est un Talent, un de ceux qui ... qui quoi d’ailleurs ? Tiens, il aurait peut-être du poser un peu plus de questions avant de suivre ces drôles de types à tête d’Elfe. Et pourquoi son pouvoir à lui ne réagit à rien ? Et pourquoi sa malchance habituelle le poursuit ? Et c’est qui ce type affreusement arrogant mais dont il a cruellement envie. Fiancé ? Comment ça fiancé ? Une chose est sûre, l’aventure d’Adrien sur Lexar l’emmènera de surprise en surprise, la plus belle n’étant peut-être pas celle à laquelle il s’attendait.

 

Assez sympa, sans plus

Ça se lit, mais je ne peux pas dire que j'ai éprouvé un enthousiasme délirant face à cette série, dont je ne suis pas encore sûre de lire la suite. Les personnages ne m'ont pas convaincue, malgré certains moments assez drôles entre Dalek et Adrien. J'ai eu le plus souvent l'impression d'avoir affaire à deux gamins capricieux qu'autre chose. Le style très série Z de SF de l'univers est un peu trop exagéré, et du coup, l'effet humour est tombé à plat en ce qui me concerne. La première partie du livre m'a paru bien longue, éternelle répétition d'Adrien qui cherche son objet - il ne s'est d'ailleurs pas posé beaucoup de questions lorsqu'il a décidé de suivre les Lexariens, ceci dit. Je ne suis pas non plus fan du style de l'auteur et des trop nombreuses phrases narratives commençant par "Oh,...".
Au final, un livre simple à lire, mais qui, pour ma part, risque d'être aussi vite oublié qu'il a été vite lu.

Autre remarque : il serait temps que la maison d'édition fasse attention à une faute de grammaire récurrente dans ses livres concernant les incises avec les verbes du 1er groupe à la troisième personne du singulier : on ne dit pas "hésitat-il", par exemple, mais "hésita-t-il".

Lien Amazon :