Whyborne et Griffon tome 3 : asile (Jordan L. Hawk)

Les événements étranges ne sont pas nouveaux pour l’érudit reclus Perceval Endicott Whyborne, mais retrouver l’un de ses collègues en pleine crise d’hystérie au beau milieu de la rue est plutôt inhabituel. Allan Trambling prétend ne pas se souvenir de l’heure qui vient de s’écouler... mais quelqu’un a assassiné son oncle, et lui-même est couvert de sang.

L’amant de Whyborne, l’élégant ex-Pinkerton devenu détective, Griffon Flaherty, accepte de prouver l’innocence d’Allan. Pourtant, quand ce dernier est déclaré fou à lier et interné à l’asile d’aliénés d’Abrivent, Griffon se retrouve confronté aux horribles souvenirs qu’il garde du calvaire qu’il a lui-même vécu dans un lieu similaire.

Accompagnés de leur amie Christine, les deux hommes se verront attirés plus que jamais dans une sombre toile de conspiration, de magie et de meurtres. Leur seul indice : un artéfact disparu représentant un dieu oublié.

Il faudra à Whyborne tout son talent de sorcier et à Griffon toute sa bravoure pour mettre un terme aux meurtres et sauver Allan. Mais ils devront d’abord survivre à un challenge bien plus grand : une visite de la famille de Griffon.

 

Douloureuse plongée dans le passé

J'avoue que rien que le titre m'a fait craindre le pire, et le moins qu'on puisse dire, c'est que j'avais raison. Car dans ce tome, Griffon se retrouve à affronter non seulement une enquête dans un asile, mais en plus l'homme qui l'a torturé alors qu'il était interné. On en apprend plus sur les "traitements" destinés à "soigner" les "déviances", et ce qui est le plus terrible, c'est de se dire que l'auteur n'invente pas.
Ce qui, au passage, n'empêchait pas certains de ceux qui "soignaient" les "patients" d'assouvir leurs propres penchants...
Mais dans ce tome, Griffon se retrouve aussi confronté à sa famille, qui l'a déjà rejeté une fois. Or, il a désespérément envie de leur prouver qu'ils n'ont pas eu tort en le choisissant, lui, le petit orphelin, bien des années plus tôt, et la présence de Whyborne n'aide certes pas.
Quant à Whyborne, non seulement il craint toujours que Griffon le rejette, mais en plus, le voilà aux prises avec une entité démoniaque qui semble bien décidée à l'entraîner dans les fonds marins pour assouvir ses sombres desseins.
De quoi donc passer un excellent moment de lecture, en ayant envie de ne pas être interrompu. Plus les tomes passent, et plus je m'attache à ce couple, victime des préjugés de son époque. J'aime particulièrement leur côté fragile, celui qui leur fait sans arrêt craindre que l'autre s'en aille, et je reconnais que j'aimerais bien lire une autre histoire du point de vue de Griffon.
Et je suis toujours aussi fan de Christine !!

 

Lien Amazon :