Les Kergallen tome 3 : Nina (Aurore Aylin)

Difficile de parler de ce tome sans spoiler et sans enlever la magie de la lecture tant il est riche en rebondissements ! Une fois de plus Aurore Aylin réussit à nous surprendre : après un fantôme, des anges et des démons, voilà que nous voyageons au coeur des légendes arthuriennes... Il est à noter que l'auteur a fait de très sérieuses recherches sur le sujet pour étayer son histoire, ce qui ne la rend que plus extraordinaire.
Nous retrouvons ici rien moins que Merlin l'Enchanteur, sous l'un de ses noms les moins connus, Marzhin, et Viviane, appelée aussi Nynève, ou Nina, sous la forme d'un ange à qui un démon a arraché les ailes. Emprisonné durant trois mille ans au Val sans Retour, une contrée de la mythique Avalon, il ne sait plus exprimer ses sentiments. Mais l'écriture d'Aurore Aylin est telle que nous vivons littéralement avec lui sa renaissance, par petites touches habiles, qui nous captivent et nous collent au récit. Quant à Nina, devenue presque folle par le passé, elle doit elle aussi réapprendre à vivre et à aimer.
Ce tome contient de très nombreux moments d'émotions qui mettent les larmes aux yeux, mais aussi des moments drôles (et oui, Corentin est toujours là, et pire : il a une complice !!), des moments durs, des moments tendres, des moments haletants, et n'oublions pas : on sait enfin pourquoi la magie ne touche que les femmes chez les Kergallen (ceci dit, imaginer Corentin avec des pouvoirs magiques... pas très rassurant, comme idée, je trouve !). Ah, et on en apprend, beaucoup, beaucoup, beaucoup, sur les différents magies des Chipies (à ce propos, Azilis reste toujours ma préférée).

Un merci tout particulier à ma coupine pour la scène avec Albian, rajoutée rien que pour moi (des fois que vous ne l'ayez pas compris, Albian est MIEN !)

PS : mettre une étoile à un livre pour un problème technique est franchement une attitude méprisable, surtout quand on prétend adorer la série ! L'auteur n'y est pour rien ; en cas de problèmes techniques, c'est le service client Amazon qu'il faut contacter. les commentaires ne doivent porter que sur l' HISTOIRE racontée par le livre. D'autre part, je n'ai vu nulle part de commentaires élogieux de leur part sur les tomes 1 et 2 qu'ils prétendent avoir adorés ! C'est visiblement plus facile de descendre un auteur que de lui dire qu'on a aimé son travail !